C’est le titre du documentaire diffusé dimanche 27 juillet sur France 2 et décrivant la naissance du sport-spectacle. On y apprend que Suzanne Lenglen se vit offrir 50.000 $ pour une tournée aux Etats-Unis, que le stade de Wembley disposa de 127.000 places dès 1927, que les équipes américaines de base-ball furent professionnelles dès les années 1870 et que l’Angleterre comptait déjà 80 équipes professionnelles de football dans les années 30. Le développement des médias, des paris, de la publicité et du vedettariat firent rapidement du sport un moteur de cohésion sociale. Les JO de Berlin, en 1936, illustrèrent la dérive de son exploitation par un régime totalitaire. Un très beau sujet à méditer.