La 38e et dernière journée du championnat de France a livré son verdict : Lyon, vainqueur de Rennes (2-0), disputera bien le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions. Nice termine à la 4e place, grâce à son succès à Ajaccio (0-2) et au match nul entre Lille et Saint-Etienne (1-1). Finalement 6e, le LOSC ne disputera pas de coupe européenne l’année prochaine.

L’Olympique Lyonnais disputera donc le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions. Face à des Rennais qui n’avaient plus rien à jouer, les Gones n’ont pas tremblé sur la pelouse du Stade Gerland (2-0) et se sont assurés la 3e place de Ligue 1. Lisandro Lopez a ouvert la marque sur penalty et Clément Grenier a doublé la mise sur un nouveau coup franc juninhesque en deuxième période. S’il continue comme cela, le meneur de jeu de l’OL finira pas marquer des coups de pied arrêtés greniesque. C’est donc un véritable soulagement pour Rémi Garde, qui aura l’occasion de qualifier son équipe pour la phase final de la C1. Lorsque l’on connait la manne financière que cette compétition génère, cela signifie aussi que Lyon pourra se montrer plus actif que lors du dernier mercato estival.

Dans la course à l’Europe, c’est l’OGC Nice qui a tiré son épingle du jeu de sa course à trois avec Saint-Etienne et Lille. Les Aiglons ont su profiter du match nul entre les Dogues et les Verts (1-1) en s’imposant sur la pelouse d’Ajaccio (0-2). Des buts de l’inévitable Dario Cvitanich, qui a donc porté son compteur à 19 unités pour sa première saison dans le championnat de France, et d’Eric Bauthéac ont permis aux Azuréens d’accrocher la 4e place. Dans le même temps, au Grand Stade, Romain Hamouma avait répondu à l’ouverture du score de Salomon Kalou. Les Lillois, finalement 6e de cette édition du championnat de France, ne disputeront pas de coupe d’Europe la saison prochaine. De leur côté, les Stéphanois, 5e et vainqueur de la Coupe de la Ligue, devront disputer un tour préliminaire d’Europa League avant les barrages.

Paris et Marseille, assurés de terminer aux deux premières places, jouaient respectivement contre Lorient et Reims. Si le Marseillais n’ont pu faire mieux qu’un nul au Vélodrome (0-0), les Parisiens sont allés faire le show sur la pelouse du Moustoir (1-3). Zlatan Ibrahimovic a marqué de la poitrine son 30e but de la saison, alors que Gameiro, sur la pelouse de son ancien club, a inscrit un doublé. A noter le triste carton rouge reçu par Ronan Le Crom, entré à la place d’Aréola, pour avoir anéanti une occasion de but en fauchant Julien Quercia dans la surface. C’est Mamadou Sakho qui est entré en jeu pour jouer gardien de but. Mais le défenseur parisien n’a pas réussi à stopper le tir de Le Lan, qui juste avant son départ à la retraite, a marqué le 2e but de sa carrière en championnat. Titulaire au coup d’envoi, Ludovic Giuly a lui aussi disputé ses dernières minutes de jeu face à son ancienne équipe et l’ancien joueur du Barça a reçu une véritable standing ovation lors de sa sortie. Une belle image pour la fin de cette édition 2012/2013 du championnat de France.