Dans un communiqué publié jeudi, l’AS Saint-Etienne annonce qu’elle va saisir le CNOSF. Voici le texte du communiqué :

« L’ASSE tient à exprimer sa totale incompréhension face à la décision de la Commission supérieure d’appel de la Fédération Française de Football (FFF), laquelle a alourdi les sanctions prononcées par la Commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel (LFP) pour l’utilisation de feux de bengale lors du match de Ligue 1 contre le PSG, le 14 mai dernier.

La FFF a en effet condamné la tribune Jean-Snella inférieure (Kop Sud) à deux matches à huis clos ferme et un match à huis clos avec sursis. Par ailleurs, elle a maintenu la sanction d’un match à huis clos ferme et de deux matches à huis clos avec sursis pour la tribune Charles-Paret inférieure (Kop Nord). En appel, l’amende de 150 000 euros frappant le club a également été maintenue. Cette décision prend effet à compter du premier match de Ligue 1 au stade Geoffroy-Guichard, le samedi 5 août, devant l’OGC Niice.

Compte tenu de la disproportion des sanctions et des moyens mis en œuvre pour la bonne organisation des rencontres disputées à Saint-Etienne, le club va saisir le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) afin de faire valoir ses droits. »